Les régimes d’assurance collective auto-assurés ou SAS | Innov médic

Les régimes d’assurance collective auto-assurés ou SAS

Il existe plusieurs arrangements financiers disponibles aux employeurs qui désirent offrir un régime d’assurance collective à leurs employés. Voici un bref résumé :

  • sur une base complètement assurée, partiellement assurée, auto assurée (SAS);
  • tarifés en fonction de votre expérience, tarifée en fonction des résultats globaux de l’assureur ou d’un groupe d’employeur, ou un mélange des deux.

Donc, le choix pour la plupart des gestionnaires de PME est loin d’être évident. Le rôle du conseiller est primordial dans un choix et celui-ci devrait être INFORMÉ et OBJECTIF.

Principe

Le principe d’un régime SAS est que le détenteur de la police (habituellement l’employeur) assume le risque (d’où le nom «service administratif seulement»). L’assureur est en place simplement pour exécuter les transactions en son nom (remboursements).

Régime SAS, bon pour vous?

Selon le client et la situation, il pourrait y avoir des éléments qui nous dirigent vers cette option. En voici quelques-uns :

  • l’employeur peut assumer 100 % du risque des dépenses imprévues dans une année;
  • le risque (moindre) de cas lourds dû à la démographie particulière du groupe;
  • l’entreprise accroît son effectif;
  • l’employeur possède la connaissance et la capacité d’exécuter les changements administratifs nécessaires lorsque la législation l’exige;
  • l’employeur est au courant que le régime SAS comporte plus de risques légaux pour lui qu’un régime assuré.

Avantages d’un régime SAS

  • L’assureur réduit les frais chargés grâce au transfert du risque à l’employeur.
  • La flexibilité : l’employeur assume 100 % du risque de «déficit» ou bénéficie du «surplus», donc, à l’intérieur de certains barèmes, il peut choisir les primes en conséquence.
  • Le contrôle : l’employeur peut suivre les réclamations à tous les mois, il peut donc facilement faire des modifications pertinentes à son programme en cours d’année.
  • Nous pouvons davantage responsabiliser les employés à l’impact de leurs réclamations en assurance santé et dentaire sur leur primes payés.

Mise en garde : collaborer avec le bon conseiller

Une citation d’Abraham Maslow dit : «Tout ressemble à un clou pour qui ne possède qu’un marteau.» Il existe des conseillers qui ont opté pour devenir des distributeurs d’arrangements SAS pour la quasi-totalité de leurs affaires. Tout ressemble donc à un clou…

Chez INNOV-MÉDIC, nous sommes en premier des conseillers indépendants. Cette notion veut dire que si le régime SAS est une solution viable, elle sera étudiée. Nous ne voyons pas seulement des clous!

Partager cet article