La valeur perçue d’une assurance collective | Innov médic

La valeur perçue d’une assurance collective

Les employeurs recrutent dans un environnement de plus en plus compétitif. Attirer et retenir les meilleurs employés disponibles sur le marché est la clé de leur réussite. Une fois cela fait, ils offrent une rémunération optimale, ce sera un facteur déterminant pour augmenter leur attractivité et faire d’eux des employeurs intéressants.

En ce sens, une composante importante d’un plan de rémunération complet est l’assurance collective. Pourtant, les employeurs se demandent parfois si la valeur monétaire et le coût de cette assurance sont avantageux par rapport à la valeur perçue du programme d’assurance collective par les employés.

Voici trois façons d’augmenter la valeur perçue de votre programme d’assurance collective :

 

Contrôler les coûts du programme

Un programme généreux en garanties d’assurances comprenant des primes basses sera perçu par les employés (et par l’employeur) comme un programme très intéressant. Il faut protéger votre programme des hauts réclamants en assurance médicament et frais médicaux. Optez alors pour un assureur offrant un seuil de mutualisation (arrêt de perte) plus bas que celui de la société mutuelle de compensation.

Demandez à votre conseiller en assurance collective qu’il vous explique la différence entre vos frais de prime payée mensuellement en assurance santé (prime brute) et la prime utilisée pour calculer l’expérience (prime nette). Cela vous permettra d’établir votre ratio de réclamation en pourcentage. Vous auriez peut-être intérêt à mettre en vigueur un programme administratif seulement pour diminuer ces frais de moitié.

Analysez votre historique de réclamations avec votre conseiller et trouvez des façons de l’améliorer. Par exemple, faites l’introduction d’une franchise à deux paliers de réclamations en assurance médicament. Dans le régime public d’assurance médicament, les prix des génériques sont substitués à ceux des médicaments réguliers pour les remboursements. Vous pouvez également adopter cette mesure dans votre programme d’assurance privé et rembourser le prix du générique pour chaque cas où l’utilisation d’un médicament de ce type serait possible. Si votre expérience de réclamation en assurance médicament est vraiment très élevée, vous pouvez également, sous réserve du respect de la Loi sur l’assurance médicament, opter pour un régime de type individualisé.

 

Présenter un régime flexible offrant du choix aux employés

Les employés aiment pouvoir faire des choix. Le programme d’assurance collective doit représenter leur individualité. Un employé avec une jeune famille n’aura pas les mêmes besoins d’assurance qu’un autre employé de 55 ans sans enfants à charge.

Pour arriver à satisfaire chacun, des régimes flexibles sont offerts aux PME ou associations à partir de dix personnes qui y adhèrent. Pour les groupes inférieurs à dix, un programme flexible spécialisé peut être mis de l’avant. Il couvre toutes les garanties d’assurance santé, même l’assurance dentaire et les frais optiques, mais un maximum par individu est appliqué pour contrôler les coûts.

 

Élaborer votre programme d’assurance collective avec un spécialiste à l’affût des nouveautés

L’assurance collective a énormément évolué ces dernières années, mais l’offre qu’en font plusieurs conseillers n’a pas suivi les tendances. Les coûts à défrayer seront les mêmes, que vous fassiez affaire avec un spécialiste ou que vous travailliez avec un généraliste. Consulter un spécialiste sera même plus avantageux, car il fera pour vous un travail d’analyse approfondi qui vous garantira d’avoir un programme à valeur perçue élevé au meilleur coût possible.

 

N’hésitez pas à communiquer avec nous pour augmenter la « VALEUR » de votre assurance collective.

Partager cet article